Header_Idee

Concept

Un salaire attractif seul ne suffit plus à les attirer. La jeune génération Y. Leur boulot doit s’adapter à leur vie. Leur emploi doit s’accorder avec leurs valeurs, leurs conceptions de la société, de la famille et de l’individualité. Souvent, cet état d’esprit laisse l’ancienne géné­ration perplexe. « Ils ne veulent plus vraiment travailler! » jugeait un lobbyiste économique plus âgé. Est-ce vraiment le cas? Ne s’agit-il pas là de deux conceptions différentes? Du fait des crises politiques et économiques, la génération Y porte un regard critique sur des valeurs telles que le statut ou l’argent ainsi que sur les rôles de genre et sur l’égalité entre femmes et hommes. Cette remise en question a un impact considérable sur les conceptions de la société et de l’économie d’un pays. Mais la génération Y est également mobile et fait preuve d’une capacité d’adaptation par-delà des frontières. A leur tour, ces éléments ont donc un impact au niveau régional.

DES QUESTIONS TELLE QUE

  • Que signifie concrètement cette évolution des rôles et des valeurs pour la situation économique et sociale dans l’espace frontalier entre l’Allemagne, la France, la Suisse, le Luxembourg, l’Autriche et le Liechtenstein?
  • Comment les exigences à l’égard des emplo­yé·e·s et des employeurs-ses évoluent-elles ?
  • Que signifie précisément « la démocratie des genres » dans la pratique?
  • Quels exemples de bonnes pratiques de démocratie des genres existent déjà?
  • Quelles possibilités de mise en réseau offre cette région frontalière?
  • seront abordées par des expert·e·s internationaux-les des domaines de la recherche, des représentant·e·s de l’économie, de la génération Y ainsi que plusieurs personnalités politiques.

Le congrès est expressément ouvert à toutes les personnes intéressées.
Langues de travail: français et allemand. Une traduction simultanée sera assurée.